Accueil | Blogue | Conseils

Guide 101 pour survivre aux temps des Fêtes

Guide 101 pour survivre aux temps des Fêtes

Chaque année, on reçoit dans nos bureaux des clients inquiets de l’arrivée du temps des Fêtes. À chacun ses raisons, mais parmi celles-ci on note une anxiété vis-à-vis l’abondance de nourriture, la certitude qu’on ne perdra pas de poids durant cette période, l’inquiétude de ne pas pouvoir s’entraîner autant qu’on le souhaiterait, etc.

C’est normal d’appréhender cette période, voilà pourquoi on vous a fait un topo rapide des meilleurs conseils que l’on donne à nos clients à l’approche des Fêtes.

1. Bouger au lieu de s’entraîner

Peut-être n’aurez-vous pas la chance de vous entraîner autant que prévu car le gym sera fermé, que vous devrez faire plusieurs heures de route pour aller dans un party ou que vous aurez les enfants à temps plein. Peu importe, pas de panique!

Au lieu de prévoir des entraînements, prévoyez en famille une panoplie d’activités où vous allez bouger : patin à glace, glissade en traîneau (on sait que c’est du sport remonter une côte!), ski alpin ou de fond, randonnée à pied ou en raquette, faire une bataille de boules de neiges, etc. Comme vous pouvez le voir, les activités ne manquent pas! Bouger durant cette période – c’est bien plus important que de suivre notre plan d’entraînement à la lettre.

2. Célébrer les petites victoires

Si on faisait une liste de tous les aliments du temps des Fêtes qui ne font pas partie de vos habitudes alimentaires quotidiennes, on est prêt.e.s à parier que la liste est longue.

Il est irréaliste de penser que vous allez faire toutes ces choses en même temps : ne pas boire trop d’alcool, ne pas manger une 2e part de tarte au sucre, ne pas tomber dans le bol de chips, avoir suffisamment de légumes dans votre assiette, ne pas grignoter entre les repas, boire assez d’eau, etc. Plutôt que de tenter de manger parfaitement durant cette période, tentez chaque jour d’intégrer 1 seule bonne habitude et félicitez-vous lorsque vous l’accomplissez au lieu de culpabiliser sur toutes les «mauvaises» habitudes que vous avez adoptées lors de cette soirée.

Cela pourrait être :

  • Alterner chaque verre d’alcool avec un verre d’eau
  • Contribuer au repas en apportant vous-même les crudités et la trempette
  • Vous en tenir à un seul petit bol de chips au lieu de piger sans cesse dans le grand bol
  • Choisir un seul dessert à déguster au lieu de plusieurs
  • etc.

Comme vous pouvez le voir, choisir une seule bonne habitude à faire chaque jour au lieu de vouloir tout faire permettra de diminuer la pression et de moins culpabiliser d’avoir mangé différemment qu’à l’habitude.

3. Ne pas sauter de repas

Puisqu’on mange beaucoup dans ces occasions, on peut être tenté de sauter des repas dans la journée ou de couper dans certains groupes d’aliments. Tout ça, dans le but de diminuer la quantité de calories ingérés.

Vous créez toutefois la situation inverse : vous placez votre corps en situation de famine. Qu’est-ce qui arrive dans ce temps-là? Vous allez arriver affamé ou en manque de nutriments et vous tomberez systématiquement dans les chips. Si ce n’est pas les chips, ce sera plutôt difficile de résister aux multiples desserts sur la table. Dites-vous que quand votre corps en manque, il se rattrape toujours.

Donc, mangez bien et suffisamment dans les heures qui précèdent le souper de Noël. Si vous avez moins faim, c’est tant mieux, il sera plus facile pour vous de manger des portions raisonnables !

Enfin, nous vous souhaitons de très Joyeuses Fêtes, heureuses et en santé! 

 

Abonnez-vous à notre infolettre

Pour recevoir en exclusivité des nouvelles de vos nutritionnistes, des recettes et plus encore!