PERFORMER AVEC UN BON DÉJEUNER ! Vous avez souvent entendu dire que le déjeuner est le repas le plus important de la journée? Il est vrai qu’un déjeuner complet et équilibré est d’une importance capitale pour commencer la journée du bon pied, et c’est d’autant plus vrai le matin d’une course! Si votre course a lieu le matin, votre déjeuner sera en effet le meilleur moyen de vous assurer un maximum d’énergie pour performer à votre plein potentiel. Or, qui dit compétition, dit estomac noué par le stress… Voici quelques trucs et conseils pour avoir assez d’énergie sans avoir à engloutir un déjeuner d’ogre le matin d’une compétition.   Misez sur les glucides Comme les glucides sont la source d’énergie préférée des muscles et du cerveau, optez pour des aliments qui en contiennent. Les groupes d’aliments qui en contiennent le plus sont les fruits, les produits céréaliers, les produits laitiers et leurs substituts et tous les sucres ajoutés comme la confiture, le sucre blanc ou la cassonade, le sirop d’érable, le miel, etc. De façon générale, on préfère les produits céréaliers à grains entiers et les fruits avec la pelure pour leur teneur en fibres alimentaires, mais le matin d’une course, choisissez des produits moins riches en fibres, comme le pain blanc et le jus de fruits pour limiter les troubles gastro-intestinaux. Pour ce qui est de la quantité de glucides à consommer le matin d’une compétition, visez 1 g de glucides/kg de poids corporel par heure avant l’épreuve. Donc, pour un individu de 60 kg qui compte manger 2 h avant son départ, il lui faudra 120 g de glucides (voir exemple plus bas).   Soyez matinal! Le matin d’une course, levez-vous un peu plus tôt que prévu pour avoir suffisamment de temps pour manger et digérer avant l’heure du départ. Prenez le temps de bien mastiquer vos aliments (n’oubliez pas que la digestion commence dans la bouche!) et de manger lentement.   Mangez mou! Pour ceux qui ont de la difficulté à manger le matin d’une compétition en raison du stress, buvez vos glucides au lieu de les croquer! C’est le moment idéal de dépoussiérer votre mixeur et vous faire un super smoothie déjeuner. Mettez-y des fruits congelés, du jus ou du lait, du yogourt et des flocons d’avoine, et votre déjeuner sera prêt en un rien de temps !   Testez votre formule en entraînement AVANT le jour J Que ce soit par rapport à votre équipement, à votre tactique, votre technique ou encore votre alimentation, on vous dira de toujours toujours – toujours –  tester des changements en période d’entraînement et non de compétition. Faites donc l’essai de votre déjeuner en entraînement pour limiter le stress le matin du jour J. De plus, en consommant un déjeuner connu, vous limitez les risques de souffrir d’inconforts gastro-intestinaux.   Finalement, voici à quoi pourrait ressembler un déjeuner contenant 120 g de glucides :
  • 1 bagel + 30 ml de confiture + 250 ml de jus de fruits + ¾ tasse de yogourt + ½ banane
  • 1 tasse de céréales muesli + 250 de lait ou boisson de soya + 1 tasse de compote de fruits + 15 ml de sirop d’érable
  À vous de trouver votre propre combinaison gagnante!