VOTRE JEUNE EST EN SPORT-ÉTUDES? BESOIN D’AIDE?

Faire parti d’un programme sport-études à l’école secondaire est un privilège, mais comporte également son lot de défis à surmonter quotidiennement, pour les parents comme pour les jeunes. Entre l’école, le sport, le sommeil, les repas et les activités parascolaires, manœuvrer dans un tel horaire peut devenir un casse-tête. Voici donc quelques éléments clés pour vous aider à mieux guider votre jeune sportif dans cette aventure.

Quantité vs qualité!

Vous avez l’impression de passer votre vie à l’épicerie? L’adolescence est une période ou les besoins énergétiques sont élevés et les changements physiologiques intenses. Vos jeunes bâtissent leur capital osseux et ils prennent 50% du poids qu’ils auront à l’âge adulte.

Quantité ne veut pas toujours dire qualité à cet âge et comme jeune sportif, chaque occasion de manger ou boire doit représenter une occasion de maximiser l’apport en vitamines, minéraux et bons nutriments. Oui, ils mangent n’importe où et quand et c’est pourquoi leur boîte à lunch est leur meilleure amie!

Comment y arriver :

Il faut voir la journée dans son ensemble et la fractionner en plusieurs petits repas par jour. Si l’appétit n’y est pas le matin, un sandwich déjeuner, un smoothie ou un gruau hyper-énergétique peut être la solution. Le dîner et le souper seront souvent coupés en deux selon les heures d’entraînement. Par exemple : la soupe et le demi sandwich avant l’entraînement et le reste avec le dessert et la collation après l’entraînement.

Des collations protéinées permettent de patienter jusqu’au prochain repas. Les produits laitiers, le fromage, les légumineuses grillées épicées, les œufs cuits durs, les noix et graines de même que les petites boîtes de thon, peuvent faire d’excellentes collations. La collation devient aussi idéale pour ajouter des légumes. Ces derniers ne font souvent pas l’unanimité, mais vous pouvez les dissimuler dans des croquettes, des smoothies et même des desserts.

Laissez une tablette du frigo consacrée aux collations et repas pour les boîtes à lunch dans laquelle il peut se servir et être autonome tout en ayant des choix nutritifs!

Vous êtes un modèle ...

Malgré l’influence des entraîneurs et partenaires d’entraînement, vous restez sous haute observation et êtes au cœur de ses habitudes de vie. Vous avez investis temps et argent dans votre sportif, son alimentation en fait partie et fait aussi partie de SA responsabilité d’athlète en développement. Manger en famille, comme faire du sport en famille, doit rester un plaisir et l’adolescence passe par le plaisir !