METTEZ DES ALGUES DANS VOTRE ASSIETTE! Si vous êtes un amateur de sushis, vous connaissez sans doute le nori, cette algue qui est utilisée dans la fabrication de ces rouleaux aux mille et unes possibilités. Mais saviez-vous qu’il existe plusieurs centaines de types d’algues? Comme pour les légumes plus connus, certains types d’algues ont une valeur nutritive plus intéressante que d’autres. On classe généralement les algues par leur couleur; qu’elle soit rouge, brune ou verte, et on les choisi pour leur teneur en fibres, en antioxydants et en minéraux, notamment l’iode. Vous mangez probablement déjà des algues sans même vous en rendre compte! Eh oui, plusieurs variétés de yogourts (surtout les versions allégées) contiennent de la carraghénine. Cette dernière peut aussi apparaître sous l’appellation E407 (code de classification des aliments). Son utilité pour l’industrie alimentaire provient de sa propriété d’épaissir et de gélifier un produit, mais cette utilisation des algues est plus ou moins intéressante; la carraghénine serait possiblement liée au développement de troubles gastro-intestinaux. Optez plutôt pour les algues entières, qui se trouvent surtout sèches dans nos épiceries. Si ce sont les algues en saumure qui vous plaisent, assurez-vous de les rincer avant de les manger, car elles sont très salées. Parmi les plus populaires, on retrouve entre autres : le wakame, le nori, le kombu, le haricot de mer, le dulse, la laitue de mer, la spiruline. Cette dernière est en fait une micro-algue, vendue sous forme de poudre. Elle est couramment utilisée par les végétaliens pour combler leurs besoins en vitamine B12, qui se retrouve essentiellement dans le règne animal, sauf la spiruline qui en fait exception. Or, l’inconvénient de la B12 qui se trouve dans la spiruline est que sa biodisponibilité est très faible, donc très peu absorbée. Malgré les pourcentages impressionnants de B12 sur les étiquettes de valeur nutritive de la spiruline, leur action est plutôt limitée. Pour les végétaliens, les suppléments vendus en pharmacie sont donc une meilleure option pour combler leurs besoins en cette vitamine, essentielle à l’intégrité du système nerveux et sanguin. Les algues ont ce goût particulier que l’on appelle umami. Umami est en fait un terme japonais qui veut dire : goût délicieux! L’umami est maintenant reconnu comme étant le 5e goût, les autres étant le sucré, le salé, l’acide et l’amer. Lorsque l’on cherche à augmenter notre consommation d’un aliment en particulier, disons les algues, il est important de trouver diverses façons de l’intégrer à des plats que l’on aime si on veut que le changement persiste dans le temps. Les algues s’incorporent bien à vos plats de poissons, fruits de mer, avec des pâtes ou du riz, dans une omelette, avec des légumes ou même en salade. Les algues peuvent être facilement utilisées en décoration ou comme aromate, mais peuvent aussi être servies comme un légume à part entière. Essayez ce bol de tempeh et saupoudrez-le de quelques feuilles d’algues tranchées en fines lamelles!