L’ALIMENTATION ET LES FÊTES : UN CASSE-TÊTE ?

Pour plusieurs, la période des fêtes rime avec fatigue et gain de poids. Les fêtes peuvent en effet être source de préoccupations pour les personnes qui désirent perdre ou contrôler leur poids. Comment arriver à traverser le marathon des fêtes familiales et autres événements festifs avec le sourire ?

Le plaisir de manger

Lorsqu’on discute et qu’on célèbre, il est parfois plus difficile d’être attentif à nos signaux de faim et de satiété. La vigilance est donc de mise pendant le temps des fêtes, sans toutefois tomber dans l’obsession. Profitez du rythme plus lent des repas pour savourer chaque bouchée, et soyez à l’écoute de votre satiété.

Au lieu de « couper et de vous restreindre », fixez-vous des objectifs différents et optez pour le plaisir d’ajouter des aliments plus sains ou de remplacer certains de vos choix alimentaires par des choix plus santé. Par exemple, vous pouvez ajouter des fruits et légumes, des grains entiers et des protéines végétales dans votre alimentation quotidienne, des collations plus nutritives ou cuisiner avec des aliments de base (moins transformés). Le sentiment de privation disparaîtra et on prendra plaisir à manger !

Pour une faim qui a une fin

Pour éviter d’arriver au repas avec une faim de loup et avoir de la difficulté à se contrôler devant l’abondance de nourriture, je vous suggère de garder une certaine routine alimentaire. En raison du contexte des fêtes, ne vous sentez cependant pas obligé de déjeuner ou de prendre des collations si vous n’avez pas faim, surtout si le dernier repas de la veille a été copieux !  Et puisque le stress et le manque de sommeil augmentent l’appétit, tentez de vous reposer entre les préparatifs et les festivités.  Par exemple, vous pouvez prévoir 30 minutes pour aller prendre une marche, ou même organiser des activités dehors avec les amis ou la famille. Quoi de mieux que d’aller glisser ou patiner en groupe pour lâcher son fou et pouvoir apprécier un merveilleux souper par la suite ?!

Les pièges à éviter

Se servir soi-même : lorsque vous êtes reçu pour un repas, demandez à votre hôte de vous servir vous-mêmes, afin de contrôler vos portions selon son appétit. On devrait se servir une plus petite portion qu’à l’habitude comme on sait qu’il y aura beaucoup d’autres choses à manger et parce qu’on veut goûter à tout !

Les hors-d’œuvre : goûtez-y, mais n’exagérez-pas !  Privilégiez les crudités et les bouchées à base de fruits et légumes et moins d’aliments panés. Ex. : tomates cerises au féta, poivrons rôtis, brochettes de fruits et fromage…

L’alcool : Alternez avec de grands verres d’eau plate, d’eau pétillante ou de Mocktails peu sucrés. Limitez-vous à un maximum d’une consommation alcoolisée par heure.  Ceci vous permettra d’éviter les abus et les « lendemains de veille » !

Pour une faim heureuse : Trucs pratiques

  1. Commencez votre repas par un potage ou une soupe aux légumineuses avec beaucoup de légumes afin d’augmenter l’effet de satiété avant le repas principal.
  1. Trouvez des recettes de punch moins sucrées en y ajoutant plus de club soda ou d’eau pétillante et en limitant l’alcool. On peut y ajouter du citron, de la limette et des petits fruits congelés pour plus de variétés et de saveurs!
  2. Favorisez les sauces moins grasses (par exemple, au lieu d’une sauce à la crème, utilisez une sauce demi-glace ou au vin rouge…)
  3. Offrez des variétés de thés et tisanes différentes à la fin du repas (au lieu d’un café), afin de favoriser une meilleure digestion et un meilleur sommeil ! (Thé au gingembre ou thé Chai, pour ne nommer que ceux-ci.)
  4. Desserts : Faites votre propre bûche de Noël avec de la crème fouettée plus légère et des vrais fruits à l’intérieur, une croustade avec beaucoup de pommes ou fraises, un pouding au riz avec lait écrémé, un gâteau des anges garni d’une multitude de fraises et coulis fait maison, des biscuits plus santé (au gruau et chocolat noir, au gingembre et aux épices, par exemple), offrez des bleuets, fraises ou canneberges enrobés de chocolat noir.

Finalement, rappelez-vous qu’il n’y a pas de régime miracle, puisque chaque personne est unique et métabolise différemment les nutriments! Et n’oubliez surtout pas qu’avant de se lancer dans différentes tendances, il vaut mieux tenter d’optimiser ce qu’on fait déjà et travailler autour de ses goûts pour garder le plaisir de manger et ne pas perdre sa motivation au bout d’un mois! Et ne nous oubliez-pas en janvier : www.vivai.ca !

AYEZ DU PLAISIR ET PASSEZ DE JOYEUSES FÊTES !